FORMATION

Organiser les participations citoyennes

Certains particuliers ou institutions (une commune, un bailleur social ou un employeur) ont un grand pouvoir de décisions sur des choses qui concernent des groupes de citoyens. Parfois, ces groupes concernés ont beau faire remonter des problèmes, la décision de résoudre ces problèmes dépend en grande partie du bon vouloir de l’institution ou de la personne qui a le pouvoir.

Pour arriver à être enter ces institutions, il faut s’organiser efficacement. L’objet de cette formation est la construction de cette organisation dans un processus ascendant partant de la demande citoyenne.

La construction de campagnes de communication d’alliances par le community organizing constituent des moyens efficaces dans la résolution de ces conflits.

Les méthodes de community organizing visent explicitement à transformer les asymétries de pouvoir en appuyant les les communautés locales dans la stratégie d’organisation collective, la définition des revendications, l’action collective, la capacité de négociation et la mobilisation d’alliés (associations, citoyens militants) locaux, nationaux et internationaux.

Les formations proposées par l’Institut Alinsky permettent d’une part de développer les capacités relationnelles, essentielles au travail d’organisation : aller à la rencontre des premiers concernés dans les différents quartiers, créer des liens de confiance entre les personnes et l’organisation collective, renforcer la cohésion de groupe, développer l’implication des adhérents dans l’organisation…. D’autre part, elles constituent un moyen d’acquérir de solides compétences stratégiques dans la résolution de conflit : faire exprimer et partager des colères, animer des réunions, hiérarchiser des revendications, cibler un responsable, élaborer une stratégie de lutte, s’approprier des techniques de négociation avec les décideurs.

Les objectifs généraux

  1. Améliorer le dialogue avec les habitants des quartiers
  2. Activer les relais communautaires pour construire une grande diversité de participants
  3. Écouter les colères exprimées par les habitants et les transformer en démarches constructives
  4. Organiser la participation des habitant-es via l’émergence d’actions collectives
  5. Interroger sa posture professionnelle, identifier les limites et potentiels de sa fonction face aux injonctions à la participation
  6. Se doter d’un réseau professionnel partageant des outils et une approche commune
  7. Développer une connaissance des principes du Community Organizing et des expériences de participation citoyenne réussies

Pour qui ?

  • Les salarié.e.s ou bénévoles dans une association culturelle, éducative ou/et civique
  • Les salarié.e.s dans une collectivité territoriale et dans une institution publique
  • Les membres d’un mouvement d’éducation populaire
  • Les universitaires
  • Les syndicalistes
  • Les militant.e.s

Notre méthodologie

Lors du stage, l’accent est mis sur l’utilisation d’une pédagogie active comprenant :

  • Des outils de l’éducation populaire
  • Des apports théoriques sous forme d’exposés et d’écrits
  • Des études de cas à partir des situations apportées par les participants et les formateurs
  • De multiples échanges entre participants
  • Des mises en situation, jeux de rôle et exercices de mise en pratique
Fermer le menu